Chronique littéraire 002 : « Futur antérieur » de Pierre Ferrand

TITRE : Futur antérieur

AUTEUR : Pierre Ferrand

EDITION : Erato Editions – Collection Tyr

GENRE : Carnet de voyage – Science-Fiction

110 pages

DATE DE PARUTION : 22 avril 2017

Disponible en e-book et broché, sur internet et en librairie.

Note : 3/5

RESUME : « Le voyage dans le temps. Mythe ou réalité ? On serait en droit de se poser la question après la découverte dans une église en cours de restauration d’un cahier où ont été consignées les péripéties d’un voyageur… pour le moins malchanceux. Canular ou réalité ? »

AVIS : Le voyage dans le temps est un rêve pour bon nombre d’entre nous, mais pour Pierre il va rapidement tourner au cauchemar.

Je trouve l’idée de faire se confondre réalité et fiction très intéressante, mais malheureusement je n’ai pas été entraînée dans le doute aussi longtemps que je l’aurai voulu. La plume est fluide et les descriptions sont détaillées sans tomber dans l’excès de détails. Même si l’auteur a eu une idée qui, à mon sens, est excellente et que cela ne fait aucun doute qu’il a du talent, je suis restée sur ma faim.

Pour moi, l’action se déroule beaucoup trop vite et ce ping-pong incessant de bonds dans le temps a fini par me donner le tournis. Il m’aura fallu attendre d’arriver à trente pages de la fin pour que la magie opère. C’est alors, que je me suis rendue compte que si j’avais lu ce carnet de voyage à l’envers, je l’aurai apprécié autrement. Car je le répète, l’idée est là. Je pense que malheureusement, elle a été couchée trop rapidement sur le papier.

A mes yeux, la brièveté du récit dessert l’intrigue, faisant perdre toute crédibilité à certains évènements, qui avec un développement plus long auraient pu faire germer un sacré doute dans mon esprit quant à leur véracité. Surtout que la plume est bonne.

Dans mes lectures comme dans mes écrits, je privilégie le fond à la forme. Cependant, je pense important de prévenir les futurs lecteurs que ce livre contient parfois de très grosses coquilles qui peuvent gêner la lecture. Mais si vous comptez lire ce roman, cela serait tout de même dommage de vous arrêter à ce détail.

J’ai cherché Pierre Ferrand pour discuter avec lui, mais il semblerait qu’il ne soit réellement jamais revenu de ce voyage dans le futur antérieur.

Vous pourrez vous procurer ce roman en librairie ou en cliquant ici.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :