Chronique littéraire 007 : « MARGO – Tome 1 : Second souffle » de Thomas Martinetti

TITRE : MARGO – Tome 1 : Second souffle

AUTEUR : Thomas Martinetti

EDITION : Auto-édition

GENRE : Thriller psychologique

364 pages

DATE DE PARUTION : 23 décembre 2019

Disponible en e-book et broché, sur internet et en librairies.

NOTE : 4/5

RESUME : « Pour rester moi-même, j’ai dû devenir une autre.

Dans son village de l’arrière-pays niçois, tout le monde adore Margo. Mais Margo a un secret. Pour commencer, ce n’est pas son vrai nom. Depuis qu’on a usurpé son identité et volé sa vie, elle a dû subtiliser celle d’une autre.

Aujourd’hui, Margo a peut-être une chance de redevenir Emeline, en confrontant celle qui lui a tout pris un an plus tôt.

Il lui faudra la traquer jusqu’au fin fond de la Norvège, en prenant le risque de tout perdre une seconde fois. »

AVIS : Margo court dans la Vallée de la Vésubie, près de Nice, pendant qu’Emeline en fait de même le long des fjords norvégiens. A moins que ce ne soit l’inverse ou les deux à la fois. Car qui est réellement Emeline ?

Margo nous emmène avec elle, à travers la Norvège, sur la piste de celle qui lui a volé son identité et par la même occasion sa vie, l’obligeant à son tour à subtiliser l’identité d’une autre.

Le mystère plane tout le long de ce roman, et pour préserver le suspense je ne vous en dévoilerai pas plus sur les personnages tous plus mystérieux et torturés les uns que les autres. Par le biais d’un découpage entremêlant l’intrigue principale, narrée par Margo, et les flashbacks et récits des autres personnages, le rythme est haletant. Il faut rester attentif à ne pas décrocher de l’histoire, au risque de voir passer le détail, à l’air insignifiant, qui s’avèrera être l’une des pièces majeures de cette énigme aux multiples facettes.

Je ne vais pas vous mentir, le récit est tellement dense et intense que j’ai eu peur de décrocher. Mais, c’était sans compter sur le talent de l’auteur, qui a su ménager des pauses, permettant au lecteur à la fois de goûter à un repos bien mérité et d’assimiler toute la richesse de l’intrigue. C’est d’ailleurs, à mon sens, la force de ce roman, cette alternance brillamment orchestrée de rythmes effrénés et de pauses narratives, par le biais de la richesse des descriptions des magnifiques paysages norvégiens.

La fin est elle aussi savamment écrite afin de rassasier notre curiosité, tout en nous laissant suffisamment sur notre faim pour avoir hâte de lire la suite.

Si, tout comme moi, vous êtes prêts à mener une enquête qui ébranlera vos certitudes quant à la sécurité relative à vos données personnelles, n’hésitez pas à mettre vos pas dans ceux de Margo.

Thomas Martinetti est aussi scénariste et auteur de bande dessinée (saga « Seul survivant »).

Vous pouvez vous procurer cet ouvrage ici.

Une nouvelle issue de l’univers de Margo est offerte sur le site de l’auteur.

Retrouvez ce dernier sur Facebook, ainsi que sur Instagram.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :