Chronique littéraire 009 : « La disparition de Natacha B. » de Frédéric Rocchia

TITRE : La disparition de Natacha B.

AUTEUR : Frédéric Rocchia

EDITION : Ma maison d’édition

GENRE : Policier

300 pages

DATE DE PARUTION : 9 octobre 2018

Disponible en e-book et broché, sur internet et en librairies.

NOTE : 4/5

RESUME : « Dans le village de Ragevain plus rien n’est comme avant depuis la fermeture de l’usine. Pourtant le Contretemps, un club de jazz parvient encore à attirer quelques égarés. Mais dans cet endroit aux allures fantomatiques, une jeune adolescente va disparaître du jour au lendemain sans laisser de traces. L’inspecteur Noct et sa jeune partenaire vont mener l’enquête. »

AVIS : L’inspecteur Noct est connu et reconnu pour ses méthodes peu conventionnelles. C’est pour cela que Charlotte Mauvin, fraîchement sortie de l’école nationale supérieure de Police, a décidé de réaliser son stage à ses côtés. Pour sa première enquête auprès du charmant représentant des forces de l’ordre, elle ne va pas être au bout de ses surprises. Car cette dernière va s’avérer très particulière, cocasse mais aussi dangereuse.

L’auteur nous plonge dans l’atmosphère de Ragevain, petite ville où la vie est bien difficile depuis la fermeture de l’usine de maroquinerie. Max et Rose, les propriétaires du Contretemps, club de Jazz iconique, tentent tant bien que mal de garder leur établissement ouvert.

Lorsque leur fille unique, Natacha, va disparaitre en laissant derrière elle un mystérieux message, ce n’est pas seulement leur quotidien, mais celui de tous les habitants de la petite ville, qui va être chamboulé.

Je ne m’attendais pas à un polar aussi loufoque, à prendre avec un réel détachement et sans se soucier de la possible véracité des faits. Même si j’ai été très surprise par le ton humoristique, très second degré, il n’en reste pas moins un roman policier respectant les codes du genre. Malgré des moments dramatiques, le récit garde toute sa légèreté et cela est principalement dû aux personnages, nombreux certes, mais plutôt attachants.

L’auteur sait ménager le suspense jusqu’au terme de cette histoire passionnante. La plume est très agréable à lire et j’ai pris du plaisir à plonger dans cet univers riche en descriptions et en rebondissements. Je dois reconnaître que Frédéric Rocchia est un auteur talentueux.

Cependant, j’ai eu un peu de mal avec la façon de s’exprimer de certains personnages. On y reconnaît une volonté de donner une identité territoriale forte à ces derniers et c’est particulièrement réussi. Mais, cela m’a parfois demandé une concentration accrue sur les dialogues. Le dénouement m’a quelque peu laissé pantoise mais je ne vous en dirai rien. En effet, il vous faudra mener l’enquête à propos de la disparition de Natacha B. afin d’en savoir plus.

Frédéric Rocchia est aussi auteur, compositeur et interprète, « La disparition de Natacha B. » est son deuxième roman. Son dernier ouvrage « Les tuer tous ! » est sorti le 24 février dernier.

Retrouvez son univers ici.

Vous pourrez vous procurer le livre juste .

Vous pouvez suivre l’auteur sur Facebook.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :