Chronique littéraire 011 : « Nouvelles funambulesques » d’Isaac de Mont

TITRE : Nouvelles funambulesques

AUTEUR : Isaac de Mont

EDITEUR : Auto-édition

GENRES : Dystopie – Fantastique – Dark fantasy – Science-fiction – Anticipation – Steampunk – Horreur – Thriller

Pour un public averti.

129 pages

DATE DE PARUTION : 26 janvier 2021

Disponible en e-book et broché, sur Amazon.

NOTE : 5/5

RESUME : « Ce recueil de nouvelles comporte neuf histoires, alternant science-fiction (dystopie, steampunk), dark fantasy, thriller fantastique… Explorer de nouveaux horizons, rencontrer des personnages extravagants, contempler un avenir étrange, elles s’inscrivent dans une volonté, vous donner l’impression de voyager au bout d’un fil, tel un funambule. »

AVIS : J’ai toujours trouvé que l’écriture d’une nouvelle était un exercice périlleux. Il n’est pas chose aisée que d’écrire seulement l’essentiel, tout en donnant aux lecteurs assez de matière pour s’imprégner de tout un univers. Face à la promesse de l’auteur de nous tenir au bout du fil en permanence, je n’ai pas hésité une seconde avant de céder à la curiosité.

En ce qui me concerne la promesse est tenue. Selon la nouvelle, vous trébucherez, vous vous rattraperez, vous basculerez dans le vide, vous évoluerez sur le tranchant du fil du rasoir. Ces dernières n’ayant aucun lien les unes avec les autres, vous avancerez en aveugle, voyageant dans un avenir fantasque, dont les travers de ces sociétés imaginaires pourraient se transposer sans difficulté à notre époque.

Il y a tout de même un fil conducteur qui est le thème de la monstruosité. Cette dernière est exploitée sous toutes ses formes, et je l’ai trouvé bien plus effrayante sous sa forme humaine que sous celle de créatures imaginaires.

L’écriture est sophistiquée mais très agréable à lire. Je suis entrée dans le monde de l’auteur avec un réel plaisir. Les mots ont rapidement pris vie sous mes yeux, laissant mon imaginaire vagabonder dans cet univers fantastique, parfois déroutant. Toutefois, les thèmes de l’écologie, de la technologie, des relations humaines, des différences entre les classes sociales, ont permis d’ancrer assez de réalisme dans ces écrits pour les envisager comme plausibles, dans un avenir lointain.

L’auteur précise que ce recueil est réservé à un public averti. J’ai réfléchi à cette notion, et il est vrai que si l’on n’est pas friand du genre fantastique dans toute sa palette, jusqu’à ses nuances les plus sombres, il est en effet nécessaire de garder en tête cette petite précision. J’ai donc volontairement listé tous les genres que vous rencontrerez dans cet ouvrage, afin que vous n’ayez pas de mauvaise surprise. De plus, certaines nouvelles sont vraiment très effrayantes. Mais si, comme moi, vous êtes fans de ces mondes étranges qui flirtent à la frontière d’une réalité alternative, n’hésitez pas à suivre le fil des mots de cet auteur au talent très prometteur.

Isaac de Mont est aussi l’auteur de «Nouvelles fantasmagoriques» (recueil de nouvelles) et de «L’enclume du monde : recueil poétique».

Vous pouvez vous procurer cet ouvrage ici.

L’auteur est sur Facebook, Instagram et Twitter.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :