Chronique 027 : « Les Jeunes Face à La Précarité » de Laetitia Kallfass

TITRE : Les Jeunes Face à La Précarité

AUTEURE : Laetitia Kallfass

EDITEUR : Autoédition – Les Editions du Net

GENRE : Sciences-humaines

61 pages

DATE DE PARUTION : 30 août 2020

Disponible en broché sur internet.

NOTE : 4/5

RESUME : « Est de la France, au sein d’une grande association d’aide aux personnes en difficulté sociale. Association qui accueille chaque année 10 à 15 % de personnes en plus, voit nombreux jeunes pousser les portes de ses structures. Pourquoi ces jeunes subissent-ils la précarité ? Quelles en sont les causes ? Cet ouvrage montre le cheminement d’une enquête réalisée afin de déterminer les réelles causes de cette précarité et d’en définir la plus pertinente. »

AVIS : Avant de lire cet ouvrage j’ai discuté avec l’auteure. Chose rare car d’habitude je fais l’inverse. Mais il ne s’agit pas d’un roman et pour être certaine d’appréhender au mieux ce livre, qui est un mémoire de fin d’études, j’avais besoin d’en connaître le contexte.

J’ai été très touchée par la démarche de Laetitia Kallfass. Apprendre pour mieux comprendre, comprendre pour mieux aider. L’acte est noble. J’aurais voulu mettre cinq étoiles et un coup de cœur pour le geste, mais j’ai aussi le devoir de rester la plus impartiale possible.

Après avoir effectué quelques recherches sur ce livre, il est, de l’avis général, un excellent outil pour les étudiants. Je ne suis pas apte à en juger puisque je n’ai pas mené d’études dans le domaine des sciences humaines. Mais je n’en doute pas car il est très documenté, preuve d’un grand travail de recherche. L’auteure n’a pas compté ses heures pour informer sur la précarité des jeunes.

Vous allez me dire et pour les novices, ça donne quoi ? C’est très intéressant mais… c’est quelque peu laborieux. J’ai rapidement sauté toutes les annotations concernant les sources, dont la présence est obligatoire dans un mémoire mais particulièrement gênante dans la lecture pour le grand public. Une fois abstraction faite de ce détail le contenu devient tout à fait accessible.

Le constat est alarmant ! Les familles monoparentales, les étudiants et les jeunes non diplômés sont ceux qui souffrent le plus de la pauvreté et de l’exclusion qu’elle engendre. Les chiffres sont effrayants, leur croissance est vertigineuse.

Cette enquête menée auprès des bénéficiaires d’une célèbre association qui n’est jamais citée (indice plus bas), laisse un goût amer. Mais si elle peut éveiller les consciences ce sera une grande victoire sur l’injustice subie par une jeunesse désenchantée.

Petite particularité à garder en tête, cette enquête a été réalisée dans le Grand-Est. Alors si la situation est globalement la même partout en France, peut-être que comme moi vous rencontrerez un très léger décalage par rapport à votre région.  

Afin de rendre cet ouvrage plus accessible au grand public, je pense qu’il aurait fallu étoffer le texte au lieu de le livrer brut. Ne serait-ce que par un supplément de témoignages, qui tout autant parlant que les chiffres aurait apporté une touche d’empathie. J’ai clairement buté sur les tableaux, à mon sens un descriptif les aurait rendus plus lisibles. Cependant, je tiens à préciser que les maths et moi sommes clairement en froid donc c’est une interprétation très personnelle.

Si ce livre est plutôt destiné aux étudiants et professionnels du social, pourquoi est-ce que je vous encourage tout de même à l’acheter et/ou à le lire ? Déjà parce que c’est un achat qui a du sens, aider des jeunes à sortir d’une situation intolérable. Mais aussi car c’est une claque monumentale d’avoir les chiffres sous les yeux. C’est indécent ! Surtout que personne n’est à l’abri de se retrouver un jour dans une telle situation. C’est par l’acquisition du savoir que l’on obtient le pouvoir de changer les choses.

J’estime qu’à notre époque on ne devrait plus avoir le droit ni d’avoir faim, ni d’avoir froid…

Laetitia Kallfass reverse l’intégralité de ses droits d’auteure au financement de formations qualifiantes à destination des plus jeunes.

Cet ouvrage est disponible en autoédition à prix réduit (choix de l’auteure afin de le rendre accessible aux étudiants) chez Amazon.

Vous pouvez aussi vous le procurer directement chez Les Editions du Net.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :