Chronique 033 : « Le mensonge » de Christian Iacono

TITRE : Le mensonge

AUTEUR : Christian Iacono

EDITEUR : Sudarènes Editions  

GENRE : Témoignage

254 pages

DATE DE PARUTION : 7 octobre 2016

Disponible en ebook et en broché, sur internet et en librairie.

NOTE : 5/5 + Coup de cœur

RESUME : « Il y a 14 ans, Gabriel, un jeune garçon âgé de 9 ans, accusait son grand-père de l’avoir violé. À l’époque, l’affaire avait défrayé la chronique puisque l’accusé, Christian Iacono, médecin radiologue, n’était autre que le maire de Vence (Alpes-Maritimes).

Pourtant, quelques années plus tard, le plaignant s’est rétracté et Christian Iacono a obtenu en 2015, l’annulation de sa condamnation après 15 ans de « calvaire ». Gabriel a finalement décidé de sortir de son silence et a expliqué son attitude tout en présentant ses excuses.

Découvrez le témoignage poignant du cauchemar de cet homme accusé à tort et qui n’a cessé de se battre pour rétablir la vérité. »

AVIS : Un véritable cri du cœur d’un homme accusé à tort d’avoir commis des atrocités à l’encontre de son petit-fils Gabriel. Ce témoignage bouleversant m’a donné des frissons dès les premières pages. On se croirait plongé dans un mauvais polar où le coupable est désigné avant même d’avoir fait une victime.

Tel le battement d’ailes d’un papillon, la parole d’un enfant accusant son aïeul de l’impardonnable acte de viol déclenchera un ouragan dans une famille respectable, ainsi qu’une véritable tempête médiatique.

Jouant sur des clichés d’un autre âge, affirmant que les politiques sont tous peu recommandables, fourbes et menteurs, mais que les enfants, purs comme de l’eau de roche, sont incapables de mensonge, la justice française des années 2000 a commis à son tour un crime.

C’est avec des mots particulièrement bien choisis, dans un vocabulaire soutenu et empreint d’une émotion parfois non contenue que Christian Iacono nous livre sa descente aux enfers. Toujours porté par l’espoir de faire éclater la vérité, il a connu durant quinze longues années le plus abject des déshonneurs, entrainant dans sa chute les membres de sa famille. Jusqu’à son acquittement, l’auteur ne cessera de clamer son innocence et de s’inquiéter pour son petit-fils, victime de s’être englué dans un mensonge qui le dépasse. Il lui accordera son pardon, l’amour possédant cette force de tendre vers le bien. Deux hommes que deux générations séparent, deux victimes meurtries, deux innocents qui peuvent à présent entamer un long processus de reconstruction.

Les chapitres sont courts et très bien construits, chacun évoquant un moment particulier de cette procédure sans fin. J’ai ainsi découvert l’envers du décor de l’univers judiciaire et carcéral. J’ai appris que la justice pouvait faire erreur. Après tout, elle n’est toujours rendue que par des hommes et des femmes, qui autant professionnels soient-ils n’en restent pas moins faillibles.

J’imagine que tout comme moi, vous ressentirez un énorme sentiment de colère à la lecture de cette ouvrage, face aux incohérences de l’accusation, au manque de respect des policiers, à la trahison des amis, etc.

Certains passages se répètent un peu, j’estime cependant que cela s’avère nécessaire afin de parfaitement saisir la lenteur de la procédure. L’auteur termine par un avertissement sinistre m’ayant beaucoup donné à réfléchir. Cela n’arrive pas qu’aux autres ! Ainsi du jour au lendemain, votre vie peut basculer dans un gouffre sans fond à cause d’une allégation sans fondement.

Pour saisir pleinement la genèse de cette histoire il manque à mes yeux d’un éclairage sur le conflit familial. Cependant, je pense que cette famille a suffisamment lavé son linge sale en public. Il est grand temps de les laisser en paix.              

Un véritable plaidoyer en faveur d’une justice impartiale et du respect de la présomption d’innocence.           

Christian Iacono est médecin radiologue en retraite. Il a été le maire de Vence (Alpes-Maritimes) de 1989 à 2001 et de 2008 à 2009. Son témoignage a été porté à l’écran dans une mini-série diffusée en 2020 sur France 2.           

Pour vous procurer l’ouvrage c’est par ici.

Retrouvez toute l’actualité de Sudarènes Editions sur Facebook, Instagram et sur le site de la maison d’édition.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :