Chronique 035 – « La traversée endiablée » de David D

TITRE : La traversée endiablée 

AUTEUR : David D

EDITEUR : Jenn Ink Editions

GENRE : Romance érotique – Fantastique – Paranormal 

710 pages

Pour public averti

DATE DE PARUTION : 4 juin 2021

Disponible en ebook et en broché, sur internet et en librairie.

NOTE : 3/5

RESUME : « Daizen, un garçon intelligent, solitaire, rêveur, s’éprend au fil des années des merveilles de la Terre : les animaux et la nature. Un attachement, qui de plus en plus l’éloigne des Hommes en raison de leurs méfaits à leur égard, et le nourrit d’une aversion certaine envers eux. À l’âge adulte, alors qu’il s’apprête à quitter sa famille, son île, sa vie prend un tournant décisif. Celle-ci se ponctue soudain d’évènements mystérieux – choses qui ne l’empêchent pas de déménager, de s’envoler au-devant de sa destinée, à Montpellier. À compter de ce moment, son existence basculera, l’amènera à se découvrir, à éveiller d’incroyables facultés et à s’orienter vers un ténébreux chemin semé d’embûches. Partagé entre son désir de sauver la planète et ses sentiments : l’amitié, l’amour et la culpabilité éprouvés au contact d’êtres très particuliers, voire exceptionnels, ira-t-il au bout de ses ambitions ? L’extinction totale de l’humanité… D’autant qu’en prime, une redoutable et ancestrale menace plane au-dessus de sa tête. »

AVIS : Ce roman est clairement un O.L.N.I. (Ouvrage Littéraire Non Identifiable). Du fantastique, de l’érotisme, de l’écologie, de l’autobiographie, du paranormal, de la mythologie, ça fait beaucoup, et pour ma part ça fait même trop. Je n’ai pas accroché à cet ouvrage rocambolesque.

La mise en place de l’intrigue demeure longue (environ deux cents pages) et assez monotone. Pourtant le récit, particulièrement travaillé et recherché, possède un certain rythme qui s’avère cependant inégal d’un passage à l’autre. De plus,  sur sept cents pages je n’ai pas vu de coquille, fait assez rare pour le relever. A n’en pas douter, David D a mis tout son cœur et toute son âme dans cet ouvrage, cela se décode entre les lignes. Mais c’est aussi un peu le problème, car si le récit sert d’exutoire à l’auteur, il n’est pas aisé pour le lecteur d’en saisir toutes les subtilités et d’y trouver sa place.

A vouloir défendre toutes les causes, on n’en sert aucune. Je pense que le format choisi dessert totalement cette création. Un one-shot de sept cents pages VS une saga, pour ce genre de contenu mêlant quatre ou cinq histoires, mon choix n’aurait clairement pas été le même que l’auteur.  

Cependant pour un premier roman le style est rodé, ce qui reste une bonne surprise. Le narrateur se trouve être le personnage principal, ce dernier s’exprime dans un registre de langue soutenu, sauf lorsqu’il se trouve en présence de sa petite amie. On tombe alors dans des dialogues dignes de cours de récréation de primaire. Cela m’a totalement déstabilisé. Il faut dire que tout dans ce livre est déstabilisant, les changements de rythme, de registre de langue, les multiples intrigues, les renversements de situation, etc.

En ce qui concerne la fin, je suis désolée mais j’estime qu’investir autant de créativité et d’imagination pour en arriver à cette conclusion, c’est une véritable insulte au talent de l’auteur. Parce qu’il s’avère indéniable qu’il en est bourré. Son imagination demeure sans limite et il possède une plume fluide qui se lit avec une agréable aisance. Certains passages érotiques sont même magnifiés par l’emploi d’un vocabulaire particulièrement poétique, malheureusement cela ne dure pas…

Cet ouvrage est à réserver à un public averti et bon lecteur. Comme toujours, je vous invite à vous forger votre propre opinion, car n’oublions jamais que fort heureusement tous les goûts sont dans la nature.

« La traversée endiablée » est le premier roman de David D. Particulièrement engagé dans la cause écologiste l’auteur est aussi musicien. 

Vous pouvez vous procurer l’ouvrage directement sur le site de la maison d’édition.

Pour suivre l’actualité de l’auteur c’est sur Facebook.     

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :