Chronique 050 : « Outsphere – Tome 3 : Religions » de Guy-Roger Duvert

TITRE : Outsphere – Tome 3 : Religions

AUTEUR : Guy-Roger Duvert

EDITEUR : Autoédition (disponible aussi chez Inceptio Editions)

GENRE : Science-fiction – Planet opera

353 pages

DATE DE PARUTION : 26 octobre 2021

Disponible en ebook et broché, sur internet et en librairie.

NOTE : 4/5

RESUME : « Lorsque Bowman s’était couché dans son caisson cryogénique, c’était dans l’espoir d’en être extirpé quelques mois plus tard, une fois un antidote trouvé au poison circulant dans ses veines. Ce n’était pas pour se réveiller en plein milieu d’un désert de sable, entouré de nomades hommes-lézards !

Le Terrien doit une nouvelle fois redécouvrir la planète Eden, qui sert désormais de nouveau berceau aux derniers représentants de l’espèce humaine. Mais pendant son coma artificiel, de nombreux événements ont eu lieu, de multiples repères ont été chamboulés. Dans ce nouveau contexte, retrouver ses compagnons d’infortune Nash Olsen et Vanessa Fulton promet d’être compliqué. Rester vivant encore plus. »

AVIS : Il fallait oser imposer ce nouveau tome dans une saga parfaitement rodée et dont la précision de l’intrigue ferait pâlir de jalousie un horloger suisse. Rien ne semble pouvoir arrêter l’auteur, qui n’hésite pas à remettre en question ses propres règles du jeu.

Prendre le parti de modifier la narration en cours de route est un pari particulièrement audacieux. En ce qui me concerne, en général soit ça passe, soit ça casse. Je dois donc avouer qu’on a frôlé la catastrophe, car j’ai eu beaucoup de mal à m’adapter au changement de rythme et à m’immerger totalement dans le récit. En effet, dans les deux premiers tomes les chapitres sont brefs et l’action rapide, alors qu’ici c’est totalement l’inverse. 

Si j’ai trouvé la première partie un peu longue et laborieuse, j’ai ensuite apprécié que le contenu soit moins riche en informations que les ouvrages précédents. Cela m’a en effet permis de profiter pleinement de l’action et d’être plus dans l’émotion que dans la réflexion. Cependant, je ne peux que vous conseiller de prêter une attention toute particulière aux détails, même ceux qui pourraient paraître insignifiants.

Les personnages, bien moins nombreux, sont toujours aussi attachants et criants de réalisme. L’auteur taille, encore une fois, la part belle aux femmes et à la diversité ethnique. L’ajout d’un plan est un bonus non négligeable, même si personnellement je l’aurais placé en début ou fin d’ouvrage afin qu’il soit aisément consultable à la demande. Les nombreuses descriptions sont détaillées sans trop en faire.

La plume demeure indéniablement agréable à lire et accessible à tous. J’ignore si c’est une volonté de l’auteur mais des clins d’œil à « Assassin’s Creed » sont glissés dans l’ouvrage. Comme je suis fan de cette franchise, j’ai particulièrement apprécié. N’ayez pas d’inquiétude, « Outsphere » garde sa propre identité.

Ce troisième tome n’est pas mon préféré, cependant il reste à mes yeux un très bon roman, et je ne peux que recommander cette saga qui commence sérieusement à sortir des sentiers battus. Guy-Roger Duvert possède un talent certain pour ménager le suspense. Pour preuve, je ne me remets toujours pas de l’épilogue.   

« Outsphere – Tome 3 : Religions » est le dernier roman en date de l’auteur. 

Guy-Roger Duvert est compositeur de musiques de films («Transformers 3», «Prometheus», etc.), réalisateur («Virtual Revolution») et auteur. Vous pouvez suivre son actualité sur Instagram.

Pour vous procurer l’ouvrage c’est par ici ou directement auprès de la maison d’édition.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :