Chronique 056 : « Total Medley » de Peter Noria

TITRE : Total Medley

AUTEUR : Peter Noria                  

EDITEUR : Autoédition

COLLECTION : Collection 120

GENRE : Science-fiction – Fantastique – Thriller – Horreur – Satire

250 pages

DATE DE PARUTION : 8 mai 2021

Disponible en ebook et broché, sur internet.

NOTE : 5/5

RESUME : « Bienvenue dans une meilleure réalité.

L’agent du FBI Tars Kellar débarque à Voght City pour enquêter sur les meurtres du Décerveleur, un serial killer au mode opératoire inexplicable. Grâce à ses compétences particulières, Kellar et Maya Baxton, une inspectrice locale, vont rapidement trouver celui qu’ils cherchent.

À défaut d’explications, le tueur va les entraîner dans une course mortelle à travers Voght, où “surenchère” semble être le seul mot d’ordre. Traqués par un ennemi invisible et omnipotent, Tars, Maya et le Décerveleur vont découvrir un univers terrifiant dont aucun ne soupçonnait l’existence.

Quand X-Files rencontre Terminator et Hidden, quand Paul Verhoeven et John Carpenter ont un enfant illégitime, quand Philip K. Dick suit un régime protéiné… La réalité se plie aux lois de la surenchère et de l’excès pour donner un mélange complètement improbable, un pot-pourri d’idées extravagantes, un maelstrom d’événements spectaculaires de plus en plus incontrôlables. Bref, un total medley ! Pour en sortir, une seule échappatoire : découvrir ce que cache vraiment la « réalité » de Voght City.

La Collection 120, ce sont des histoires originales, des conspirations perverses et de l’action trépidante, pour une expérience de lecture sans temps mort quasi cinématographique. Vous faites quoi pendant les deux prochaines heures ? »

AVIS : Ce roman porte merveilleusement bien son nom. L’auteur a pioché dans divers blockbusters du cinéma hollywoodien des années 80-90, pour écrire un ouvrage de science-fiction relativement loufoque, mais qui tient parfaitement la route.

Le récit se déroule sur une durée relativement courte, ce qui rend l’intrigue particulièrement haletante. N’espérez pas avoir le temps de flâner dans les rues de Voght City, les personnages ne sont pas là pour trier les lentilles. Sans jamais en faire trop, l’action est omniprésente.

Peter Noria remplit sa part du marché, en nous proposant, par le biais de la Collection 120, du cinéma à lire. J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver les mêmes sensations que lorsque je regardais « Demolition Man » ou « Total Recall », avec mon père.

La plume est fluide, agréable et rapide à lire. Néanmoins, je pense que si vous n’êtes pas adeptes du genre, il vous saura sûrement difficile de vous immerger totalement dans l’histoire. C’est dommage, vous passeriez alors à côté d’une grosse partie de l’intrigue, car derrière la testostérone et l’hémoglobine se cache une intrigue bien ficelée, au dénouement particulièrement réfléchi.

Oubliez la réalité, elle n’a pas sa place entre les lignes de cette fiction aux multiples facettes.

Peter Noria est le créateur de la Collection 120, dont les romans sont des films à lire, dans la pure tradition des blockbusters hollywoodiens d’antan. Il travaille actuellement sur les suites de plusieurs sagas.

Pour vous procurer l’ouvrage, c’est par ici.

Vous pouvez retrouver l’actualité de l’auteur sur Facebook, ainsi que sur son propre site.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :