Chronique 077 : « Réminiscences – Tome 1 : L’Ecosse pour Refuge » de Laëtitia Mariller

TITRE : Réminiscences – Tome 1 : L’Ecosse pour Refuge

AUTEURE : Laëtitia Mariller

EDITEUR : Autoédition

GENRE : Roman contemporain – Fantastique – Amour – Drame – Résilience 

456 pages

DATE DE PARUTION : 26 août 2021

Disponible en ebook et en broché sur internet.

NOTE : 5/5

RESUME : « L’Écosse ? Elle ne l’aurait pas même envisagé, qui la chercherait là-bas ? Elle veut se reconstruire, se réinventer une vie loin de ce passé douloureux, à 17 ans c’est encore possible non ? Au cœur des Grampians, elle commence à y croire… elle sera partagée entre espoirs et renoncements. Finalement, si la mort était une libération ?

Les étendues montagneuses aux couleurs chamarrées des Grampians jusqu’aux vastes landes de Yell, Alba sera-t-elle sa perte ou son refuge ?

Elle l’a su très jeune… les monstres ont bien des aspects, mais les plus inquiétants ne sont pas ceux que l’on croit. »

AVIS : Je ne vais pas vous mentir, la romance n’étant pas ma tasse de thé et n’y connaissant strictement rien à l’Ecosse, j’ai commencé ma lecture avec une certaine appréhension. C’était sans compter sur le talent de conteuse de Laëtitia Mariller.

Elle joue avec les codes du genre en le magnifiant d’une légère touche de fantastique. Rien n’est explicité, tout est suggéré, mais cela suffit amplement afin de décupler notre imagination.

Les descriptions invitent au voyage et nous font découvrir l’Ecosse profonde, celle où la vie est rude, la nature sauvage et où les légendes prennent vie. Le dépaysement est total, malgré tout l’immersion culturelle est faite de sorte que le lecteur puisse prendre aisément ses marques.

Le style de l’auteure est agréable et facile à lire, l’ouvrage demeure particulièrement abordable. La plume est délicate, empreinte de détails apportant à certains passages une véracité déroutante. Les personnages, attachants, sont dépeints avec une sensibilité telle que l’on partage leurs émotions. Un passage m’a même arraché quelques larmes.

J’ai cependant quelque peu tiqué sur la temporalité. Je me suis un peu perdue avec cette dernière, la notion de temps, même si elle est souvent évoquée, demeure assez floue. Il y a aussi un détail mythologique qui me semble ne pas être en lien avec le panthéon évoqué dans le récit. Cela me laisse perplexe. Peut-être que des explications se trouvent dans le deuxième tome… Je vais donc être obligée de le lire.

Restez à l’écoute, vos réminiscences pourraient bien vous pousser à adopter l’Ecosse pour refuge.

Laëtitia Mariller est la coauteure, avec Amélie Divil, de la saga « Three Sisters ». Son dernier ouvrage « Réminiscences – Tome 3 : Les Destinés des Cairngorms » est prévu pour fin 2022 .

Vous pouvez suivre l’actualité de l’auteure sur Facebook et Instagram.

Pour vous procurer l’ouvrage, c’est par ici.

Si vous commandez cet ouvrage en passant par mon lien, vous permettez à mon travail d’être reconnu. Merci !

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :