Lettre 009 : Chers habitants du Pôle Nord

Lettre 009

Lundi 2 janvier 2023

Chers habitants du Pôle Nord,

C’est avec une certaine émotion que je vous envoie cette dernière lettre pour la saison 2022-2023. J’ai pris beaucoup de plaisir à vous écrire et à partager notre correspondance avec les lecteurs.

Cher Père Noël, merci pour ce beau Noël. Merci pour les délicieux mets à table, merci pour les confidences entre sœurs dans la salle de bain (best confessionnal), merci pour les cadeaux, merci pour cette journée hors du temps. Je souhaite garder ces moments bien au chaud dans mon cœur. Mais je peux tout de même dire…

Que je me suis cassée le dos à cuisiner perchée sur des escarpins. Que j’ai coincé deux blinis dans la carcasse du grille-pain familial faisant sauter le courant dans la moitié de la maison. Qu’un verre a explosé dans la main du padre (Hulk sort de ce corps). Qu’on a failli se faire bouffer par un patou quand la chèvre de monsieur Seguin a décidé de partir en goguette hors de son enclos (Pourtant, on avait trop mangé pour avoir envie de faire une blanquette de Blanchette.). Que le lustre n’avait pas demandé à participer au tournoi de fléchettes. Que ce qui s’est passé dans la 206, restera dans la 206.

Chers habitants du Pôle Nord, la dernière lettre de la saison n’est jamais la plus drôle. C’est celle où je range mon nez rouge pour parler avec mon cœur. Celle où je remercie les personnes qui contribuent à faire vivre mes écrits. Alors, un immense merci à Séverine, Soazig, Delphine, Loutititoto (Je me rends compte que je ne connais pas son prénom. Oupsi !), Béa, Sandra et Alexia pour leurs partages et leur enthousiasme tous les dimanches, sans exception.

Merci à ma famille, qui m’autorise à raconter et romancer nos aventures (On finira sur Netflix !). Merci à mes parents, mes sœurs, beau-frère et belle-sœur (Oh oh, ce serait le bonheur.) de me soutenir dans cette voie laborieuse qu’est la littérature, d’y croire quand je doute, de me pousser à continuer et de posséder un humour à toute épreuve.

Merci à ma belle-mère pour ses discrets partages que je vois tout de même passer.

Merci à mon mari de lire mes écrits, de me donner du temps pour avancer petit à petit sur le chemin de l’écriture, sans me presser, sans condition. Merci d’être mon allié dans les moments de doute. 

Merci à ma Liline, ma meilleure amie, de rêver avec moi.

Merci à mes collègues chroniqueuses de la page Facebook « Nos Délires Littéraires », Jessie et Angelina. (Le calendrier de l’Avent de la première saison de mes lettres a été un magnifique cadeau.)

Merci aux lecteurs qui sont là depuis le début, comme à ceux de passage. Merci à toutes et tous. Vous êtes un peu comme les lutins du Père Noël, les indispensables qui œuvrent dans l’ombre.

Merci aux collègues. Elles et ils se reconnaîtront.

Cher Père Noël, j’ai commencé à t’écrire discrètement en 2020, juste quelques lignes sur mon Facebook perso. Je n’aurais jamais cru que notre correspondance prendrait une telle ampleur, qu’elle apporterait autant de bonheur, qu’il serait question d’éditer ces lettres.

Chers habitants du Pôle Nord, c’est le cœur serré que je pose ces derniers mots sur le papier. Je vous souhaite une très belle année 2023. Je nous souhaite des aventures rocambolesques, mais qui finissent toujours bien. Je me souhaite des projets professionnels aboutissant enfin.

Chers lecteurs, je vous souhaite le meilleur. Je conclus cette lettre par une citation de Maria Tournepasrond (sosie de Mariah Carey) : « All I want for this year is you. »

Des câlins et des baisers emplis de tout mon amour.

A la prochaine.

Mél.

Crédit photo : Jenny Nguyen sur Pixabay.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :