Chronique 085 : « Deadline – Tome 1 » de Peter Noria

TITRE : Deadline – Tome 1

AUTEUR : Peter Noria                           

EDITEUR : Autoédition

COLLECTION : Collection 120

GENRE : Thriller – Polar – Policier – Action  

182 pages

DATE DE PARUTION : 1 septembre 2017

Disponible en ebook et broché, sur internet.

NOTE : 5/5

RESUME : « Christian Novell, écrivain anonyme et angoissé, découvre que son prochain roman a été volé par des terroristes. Leur but : adapter son livre dans la vraie vie et provoquer une catastrophe d’envergure. Le hic, c’est que l’auteur ne s’en rend compte qu’une fois piégé au cœur du tunnel sous la Manche… Qui n’est autre que la cible du complot !

Devenu « deus ex machina » de sa propre histoire, Novell va mettre ses connaissances à profit pour sauver sa peau et le tunnel. Il en profite également pour appeler à l’aide Catherine Ambrose, inspectrice tenace de la police parisienne et modèle pour son héroïne. Bien qu’ils ne se soient jamais rencontrés, ils n’ont que quelques heures pour, chacun à sa manière, démasquer les coupables et empêcher le drame… »

AVIS : Un roman court et intense. Un style particulièrement immersif et une plume de qualité. On n’était pas loin d’un coup de cœur. Ce premier tome augure une série prometteuse.

En créant la Collection 120 Peter Noria a fait le choix d’écrire du cinéma à lire. Pari audacieux et risqué, qui est parfaitement tenu avec cet ouvrage. Rapidement, les mots laissent place à des images dont le flot nous emporte dans un polar haletant. L’alternance entre les moments d’action et ceux de réflexion est savamment dosée.

Si les informations au sujet des personnages sont un peu succinctes, ils n’en demeurent pas moins parfaitement identifiables et avec des caractères forts. Je ne doute pas que l’on en apprendra plus à leur sujet dans les tomes suivants.

De l’action, une course contre la montre afin de déjouer un complot, des personnages à l’humour caustique… Les fans de « Die Hard » ne seront pas déçus. Attention, il ne s’agit pas d’une pâle copie à la française mais bien d’un clin d’œil, voire d’un hommage, aux films des années 80-90 de la franchise.

La mise en page est fluide, les discours sont brefs, les descriptions concises. L’auteur ne s’embarrasse pas de fioritures. À mon avis, c’est une très bonne chose car cela colle parfaitement à sa plume. De plus, cela permet de focaliser pleinement l’attention des lecteurs sur l’action.

J’ai hâte de me plonger dans « Veines Rouges » pour retrouver cette atmosphère, certes anxiogène, mais ô combien divertissante.  

Dépêchez-vous de résoudre l’enquête, le temps joue contre vous en vous rapprochant inexorablement de la deadline.  

Peter Noria est le créateur de la Collection 120, dont les romans sont des films à lire dans la pure tradition des blockbusters hollywoodiens d’antan. Il travaille actuellement sur les suites de plusieurs sagas. Les tomes 2 et 3 de « Deadline » sont disponibles.

Pour vous procurer l’ouvrage, c’est par ici.

Vous pouvez retrouver l’actualité de l’auteur sur Facebook, sur Instagram, ainsi que sur son propre site.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :