Chronique littéraire 001 : « Sous un même ciel » de Soazig Leblanc

TITRE : Sous un même ciel

AUTEURE : Soazig Leblanc

EDITION : Auto-édition

GENRE : Roman réaliste – Roman historique

318 pages

DATE DE PARUTION : 1 février 2021

Disponible dès le 1 février 2021 en e-book et broché, sur internet et en librairie.

NOTE : 5/5 + Coup de cœur

RESUME : « La Baule, 1938. Station balnéaire bretonne qui attire les vedettes parisiennes en quête de dépaysement. L’océan, les pins, le doux climat, c’est le cadre tranquille et protégé où Joseph a grandi. Son père, la guerre le lui a pris, alors il vit sa vie avec toujours plus d’intensité.

Entre son travail et ses amis, Joseph ne manque de rien, sauf peut-être de l’amour.

Gabrielle, jeune orpheline, quitte ses parents adoptifs pour réaliser son rêve, vivre et travailler près de cet océan qui semble si vaste et ouvre tant de possibles.

Un peu partout en Europe, la menace allemande se répand et sème la terreur. Peut-on encore connaitre la guerre alors que les blessures de la précédente ne sont pas refermées ? L’armée allemande ne viendra jamais jusqu’en Bretagne.

Joseph et Gabrielle devaient se rencontrer. L’amitié, l’amour, la peur et l’impossible, c’est le décor de leur histoire. »

AVIS : Si il est une plume qui a le pouvoir de vous transporter dès les premiers mots, c’est bien celle de Soazig Leblanc. Croyez-le ou non, mais j’étais à La Baule et je pouvais presque sentir le parfum de l’océan et entendre le fracas des bombardements. C’est ainsi que j’ai suivi le parcours semé d’embûches de Gabrielle et Joseph, à travers les atrocités de la Seconde Guerre mondiale.

Si la guerre est omniprésente, comme elle l’était dans la réalité de cette époque, l’auteure ne sombre jamais dans le pathos. Au contraire, tout en restant lucide face à ce cache-cache permanent avec la mort, elle réussit à distiller la juste dose d’optimisme.

Est-il possible de construire une relation durable lorsque tout s’écroule autour de vous ? Pour cet éternel gai luron de Joseph la réponse est évidente, cela n’est cependant pas le cas pour la réservée Gabrielle. Si le jeune homme, dont l’optimisme et la joie de vivre sont sans faille, semble n’avoir peur de rien, sa compagne, plus pragmatique et terre à terre, n’en est pas moins vaillante et courageuse.

C’est ainsi, que dans la richesse d’un vocabulaire parfaitement choisi par l’auteure, dans la maîtrise du propos et dans la maturité d’un livre réfléchi durant vingt ans, j’ai été émue de côtoyer ces deux personnes tellement différentes et pourtant si complémentaires. Rajoutez à cela les descriptions réalistes, la justesse des émotions et la reconstitution historique documentée et vous obtenez un savoureux roman, pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur.

« Sous un même ciel » est le troisième roman de Soazig Leblanc, après « Seul le chemin compte… » et « Sur tes cendres ».

Retrouvez Soazig Leblanc sur Facebook et sur Instagram.

Tous ses romans sont disponibles ici.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :