Lettre 028 : Cher Père Noël

Lettre 28

22 décembre 2020

Cher Père Noël,

Winter is coming ! Il est même trop coming à mon goût. Si le soleil ne revient pas, je pense que mes canines vont s’allonger, que mon pelage va se densifier et que les nuits de pleine Lune, je vais hurler.

L’année 2020 touche à sa fin, c’est donc l’heure du bilan. Si cette année avait été un collégien, elle aurait décroché un avertissement et tellement de croix et de bulles, que son bulletin scolaire aurait des allures de compétition de morpion. Beaucoup de personnes attendent 2021 avec impatience, comme si la Covid 19 avait une date de péremption. Oups, c’est le 1 janvier, ma carte orange est dépassée, je ne peux plus contaminer. Lorsqu’on prend conscience que l’humanité en est à ce stade de son évolution, c’est-à-dire droit dans la pente du déclin, on se dit que Darwin doit se retourner si vite dans sa tombe qu’il tient un nouveau concept d’éolienne. Personnellement, je place tout mon désespoir dans l’an à venir, au moins je suis certaine de ne pas être déçue.

Même si je manie la plume avec une certaine dextérité, je t’avoue qu’actuellement, face à une carte de vœux je me retrouve totalement démunie. Parce que tu te vois souhaiter tous tes vœux de réussite et de prospérité à un restaurateur. Une excellente santé à Mémé Jeannette, centenaire résidant dans un cluster… euh… ça s’appelle encore un EHPAD, pardon. Puis continuons, avec un mariage heureux, mariage plus vieux, pour ceux qui ont dû annuler le leur en 2020, qui vont refaire de même en 2021, prier pour 2022, finir par un pèlerinage à Lourdes en 2023. Attends-toi à voir les avocats manifester pour pénurie de divorce.

Sans vouloir casser totalement l’ambiance, ça va être aussi très compliqué de prendre de bonnes résolutions. Au moins, ça ne sera pas difficile de les tenir. Comme quoi, il faut toujours voir le côté positif d’une situation. Petit aparté, je déteste ce mantra sorti tout droit d’une papillote. Tu sais, celle contenant un bonbon au chocolat fourré de la fameuse pâte verte ou rose, le truc dégueulasse dont personne ne connait la composition. Tu t’imagines dire à une personne en soins palliatifs, certes vous allez bientôt mourir, mais voyez le bon côté des choses, vous qui êtes une personne impatiente, vous n’en avez plus que pour quelques jours. Mais revenons-en à 2021. J’ai pris trois résolutions et j’espère bien réussir à les tenir. Primo, rester saine d’esprit lors du prochain confinement. Deuzio, rester saine d’esprit durant celui d’après. Tercio, rester saine d’esprit durant le cinquième. Après, cela sera plus facile, car comme pour les trous normands je vais arrêter de compter.

Cher Père Noël, je prépare le réveillon du jour de l’an. Nous serrons deux … grosse ambiance assurée. Je m’occupe de la musique, j’ai même écrit quelques chansons. Je te partage un extrait en exclusivité. Si tu fais partie du quatrième âge et que tu as survécu à la Covid, à la canicule et à 2020, tape dans tes mains ! Si tu fais partie du quatrième âge et que tu as survécu à la Covid, à la canicule et à 2020, tape dans tes mains ! Si tu fais partie du quatrième âge ! Si tu fais partie du quatrième âge ! Si tu fais partie du quatrième âge, profite bien ! CLAP ! CLAP ! Mouais, un Bolino, un Lexomil et au dodo, ça sera bien aussi.

Comme tu peux le constater, j’ai quelque peu le cafard. Oreille gauche, araignée, oreille droite, cafard, si ça continue, on va me surnommer Lampedusa. Il ne faut pas m’en vouloir mais le soleil a oublié de se déconfiner le 15. Ou alors, il est mort… il est mort le soleil ! D’accord, j’arrête, en plus j’ai mis un épisode de « Game of Thrones » sur pause pour t’écrire, et du coup Jon attend. Je sais, je touche le fond, mais que veux-tu, je suis au bout du rouleau… de P.Q, évidemment.

Cher Père Noël, encore deux lettres et nous nous donnerons rendez-vous en 2021, même jour, même heure, même pub. (Je sais que c’est pomme, mais mon mari est persuadé que c’est pub.)

A dans 2 dodos !

Un gros câlin au chaud dans tes bras.

Crédit photo : cocoparisienne sur Pixabay.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :