Chronique 047 : « L’Eveil » d’Iléana Métivier

TITRE : L’Eveil

AUTEURE : Iléana Métivier

EDITEUR : AFNIL

GENRE : Romance – Ecologie – Développement personnel – Société

598 pages

DATE DE PARUTION : 12 février 2018

Disponible en ebook et broché sur internet.

NOTE : 5/5

RESUME : « Aëlle, issue du milieu altermondialiste, se bat pour sauver l’Éducation Nationale, menacée de privatisation par l’État. Blessée lors d’une manifestation, elle va malgré tout travailler à la villa des Riveria, où elle rencontre Sloann, ce riche héritier. Ils se disputent aussitôt : vu son discours antigouvernemental, la jeune fille n’a-t-elle pas provoqué les Policiers ?

Ils n’ont rien en commun, excepté leur curiosité et leur ouverture d’esprit les poussant aux échanges vifs et argumentés.

Mode de vie, carcans sociétaux, écologie et blessures transmises par l’éducation… De discussions engagées en confidences, de querelles en réconciliations, les deux jeunes adultes apprennent à se connaitre. Au-delà de leur attirance mutuelle, leur monde intérieur vacille. »

AVIS : Ce roman porte merveilleusement bien son nom. Je m’attendais à une romance entre deux jeunes gens à la frontière entre l’adolescence et l’âge adulte. Elle est là, houleuse, douloureuse, compliquée. Cependant, cet ouvrage possède tellement plus à offrir aux lecteurs.

Je ne peux que saluer le travail de recherche réalisé par l’auteure. Elle aborde sans détour et avec un engouement certain les thèmes de l’écologie et de la propagande, sans jamais frôler le complotisme. Tous les propos sont explicités et argumentés par des exemples concrets, ainsi que des sources aisément vérifiables.

Je n’aurais jamais cru qu’un récit de fiction abordant les cinq grandes blessures (rejet, abandon, humiliation, trahison, injustice) puisse autant impacter mon esprit. La plume fluide et addictive incite le lecteur à entamer un travail sur lui-même, en chœur avec Sloann. Au fil des pages, j’ai inconsciemment débuté une réflexion sur mes propres blessures d’enfance. 

Je vous vois douter. Comment un ouvrage peut-il aborder autant de thématiques différentes sans en devenir indigeste ? Je n’ai qu’une chose à vous répondre, c’est ce que l’on appelle le talent. A n’en pas douter, l’auteure en déborde. L’intrigue tient la route de la première à la dernière page.

Le seul bémol, à mon goût, reste le côté un peu moralisateur et « madame Je-sais-tout » d’Aëlle.

Même si cet ouvrage est adapté à tous les publics, je pense qu’il faut vraiment le déposer entre les mains des adolescents et jeunes adultes. Car au-delà de la fiction, ce livre est un formidable outil afin d’ouvrir les esprits et apprendre à forger son libre arbitre.

Iléana Métivier est auteure ainsi que membre du bureau du magazine numérique gratuit « L’Indé Panda », qui met en lumière les auteurs indépendants. « L’Eveil » est son deuxième roman. Son prochain ouvrage « Terre Noyée – Tome 3 : Les Rosaliens » est en cours d’écriture.  

Pour vous procurer l’ouvrage c’est par ici.

Retrouvez Iléana Métivier sur Facebook, Instagram, ainsi que sur son propre site internet.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Un avis sur « Chronique 047 : « L’Eveil » d’Iléana Métivier »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :