Chronique 083 : « L’Ombre de Nyarlathotep – Les Chroniques Occultes – Tome 3 » de Guy- Roger Duvert

Mes chroniques de « L’Appel d’Am-Heh – Les Chroniques Occultes – Tome 1 » et de « Les Disparus d’Arkham – Les Chroniques Occultes – Tome 2« .

TITRE : L’Ombre de Nyarlathotep – Les Chroniques Occultes Tome 3

AUTEUR : Guy-Roger Duvert

EDITEUR : Autoédition

GENRE : Fantastique – Horreur – Thriller – Occulte

385 pages

DATE DE PARUTION : 7 novembre 2022

Disponible en ebook et en broché, sur internet.

NOTE : 5/5 + Coup de cœur

RESUME : « Les événements qui se sont déroulés à Arkham ne laissent aucun doute : un sinistre épisode s’est déroulé, deux ans plus tôt, dans le détroit du Bengale, et dont les répercussions pourraient être terribles. Financés par la Miskatonic University, Milton, Kristen, Lillian et Howard traversent donc la planète en direction des Indes Britanniques, afin d’y remonter la piste et tenter d’identifier l’origine de la menace, sans se douter qu’un nouveau drame s’apprête à s’y produire… »

AVIS : Si Guy-Roger Duvert a frappé fort avec la saga « Outsphere », à mon sens, il frappe encore plus fort avec « Les Chroniques Occultes ».

Ce troisième tome nous entraîne dans un huis clos horrifique et ésotérique, en plein cœur des Indes Britanniques. Si les deux premiers opus étaient déjà particulièrement réussis, on sent avec ce dernier une évolution dans la plume de l’auteur. Si le style demeure populaire (Ce qui n’est pas une insulte, bien au contraire.), il devient propre à la saga. Le registre de langue est légèrement soutenu tout en demeurant parfaitement accessible à tous.

Le récit est addictif, profond et historiquement argumenté. Le découpage des parties et chapitres est, pour moi, particulièrement bien réfléchi. Il impulse un rythme addictif, tout en permettant aux lecteurs de prendre le temps d’assimiler les nombreuses informations et rebondissements.  

L’évolution des personnages est empreinte des traumatismes qu’ils ont vécus lors des tomes précédents. Je trouve que cela rend l’intrigue encore plus réaliste. Je radote, mais Guy-Roger Duvert est un magicien des personnages. Il sait cultiver pour chacun une identité propre, ainsi qu’un passé étoffé. 

Dans « Les Disparus d’Arkham » les clins d’œil à l’œuvre de H.P. Lovecraft sont légion, « L’Ombre de Nyarlathotep » rend plutôt hommage à Agatha Christie. J’avoue que c’est presque devenu un jeu de chercher les références littéraires dans les ouvrages de cette saga. Cependant, restez attentifs ! Car dans les romans de Guy-Roger Duvert chaque détail compte, même le plus insignifiant.

Suivez Milton, Kristen, Lilian et Howard dans leurs aventures, mais prenez garde de ne pas vous trouver dans l’ombre de Nyarlathotep.

Guy-Roger Duvert est compositeur de musiques de films («Transformers 3», «Prometheus», etc.), réalisateur («Virtual Revolution»), et auteur (saga « Outsphere »). « L’Ombre de Nyarlathotep », troisième tome de la saga « Les Chroniques Occultes », est son dernier ouvrage paru à ce jour.

Pour vous procurer l’ouvrage, c’est par ici.

Vous pouvez suivre l’actualité de l’auteur sur Instagram.

Publié par melaniebonnotauteure

Auteure et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :